Espondeilhan maintenant, Béziers en méditerranée et sa région

Les décisions municipales, communautaires, départementales, régionales, à Espondeilhan et dans les environs.
Les activités dans les autres collectivités de l'Hérault, Béziers, Agglo de Béziers Méditerrannée et dans la Région Occitanie.

Page d'accueil

 

 

Le 31/03/2018     Publication n° : 01AC52   
L'exécutif de l'Agglo Béziers Méditerranée rejette le projet de réaménagement de liaison entre la N 9 et la D 28


 

Saisir un nouveau commentaire       Envoyer cette page à un ami       

Cliquez ici pour découvrir : Les informations parues après l'article original du 31/03/2018

L'exécutif de l'Agglo Béziers Méditerranée rejette le projet de réaménagement de liaison entre la N 9 et la D 28

__________________________________________________________________

Pour des raisons juridiques inexpliquées l'Agglo Béziers Méditerranée refuse de prendre en compte le projet

J'avais le doute, c'est maintenant une certitude, l'Agglo n'a pas envie de s'investir et trouve des excuses toutes faites pour cela, le côté juridique est une excuse facile.
  

L'historique figure dans mon article précédent

Je rappelle simplement ici le projet que j'ai pu présenter au Président de l'Agglo Béziers Méditerranée, Frédéric Lacas, après maintes péripéties et refus de rendez-vous :
Le projet présenté

Ce projet, je le rappelle concerne la réfection au format d'une voie officielle goudronnée, le principe de réfection obtenu par la Mairie de Montblanc reste acquis (réfection et entretien régulier en 'terre'). Depuis le 12 février 2018, date de mon rendez-vous à l'Agglo de Béziers, je n'ai eu aucun accusé de réception ni nouvelles et j'ai donc décidé de demander une réponse officielle et éventuellement des explications précises sur les réserves juridiques qui avaient été formulées par le Directeur de Cabinet de Monsieur Lacas le jour de la réunion.

La relance par mail du 12/03/2018

Ma relance par mail du 12 mars 2018 n'a pas eu plus de succès quant à une quelconque réponse.

J'ai décidé de joindre téléphoniquement l'Agglo le 26 mars 2018. Le directeur de cabinet de M. Lacas m'a fait part du refus pour les raisons déjà évoquées lors de la réunion et sans plus d'explications sur le problème d'illégalité qu'entraînerait la réalisation de ce projet par l'Agglo.

En clair, et ce n'est pas nouveau, non seulement l'Agglo ne répond pas quand on lui envoie un message, mais ne donne aucune explication sur les motifs qui auraient pu justifier son refus. Bref on prend le citoyen pour un imbécile en lui donnant des éléments qu'il ne peut pas vérifier car la raison précise évoquée n'est pas donnée. J'en conclus que cette raison n'existe pas et que ce dossier n'intéresse simplement pas l'Agglo de Béziers sans doute parce qu'il n'est pas assez porteur en terme de publicité et de retombées 'marketing'. Je constate donc que les citoyens, les habitants, les contribuables qui ont des problèmes concrets  ne sont pas pris en considération ce qui à mon avis remet gravement en cause la raison d'exister de cette EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) qu'est l'Agglomération Béziers Méditerranée.

Mais ce qui est plus grave encore c'est que cette décision a été prise au niveau de l'exécutif c'est à dire que ce projet n'a même pas été soumis à un vote quelconque d'une assemblée qui devrait pourtant être souveraine. De fait, les 54 élus de l'Agglo (Vice-Présidents,  Conseillers communautaires délégués et Conseillers communautaires) des 17 communes membres n'ont pas eu connaissance de ce projet pourtant utile et important pour nombre de concitoyens.

Comme je l'ai expliqué dans mon courriel l'Agglo Béziers Méditerranée est parfaitement en mesure de prendre à charge un aménagement du territoire comme cela est prévu dans leurs compétences. Cette organisation ne le conteste d'ailleurs pas, ayant sans doute du mal à expliquer le contraire, d'où ce silence sur la question. D'ailleurs l'Agglo a utilisé ce motif pour des projets importants. Les aménagements des écluses de Fonseranes, des Ports Béziers Méditerranée, des Orpellières de Sérignan n'entrent-elles pas dans ce cadre ?

« Avec l'aménagement des rives de l'Orb, avec la fusion des ports de Sérignan et Valras-Plage, avec la création de voies douces reliant la ville-centre, les Neuf Écluses de Fonseranes, Sauvian, Sérignan et les ports, l'Agglo porte un projet ambitieux : Béziers les pieds dans l'eau. Un projet à la mesure des enjeux pour l'économie touristique de notre territoire », souligne Frédéric Lacas (Hérault Tribune du 29/08/2016 - http://www.herault-tribune.com/articles/38405/agglo-beziers-cabm-amenagement-des-ports-beziers-mediterraneeetnbsp%3B/ ).

Ces projets de plus de 16,5 millions et 26.5 millions d'euros pour les ports sont gigantesques. Les ports seraient financés en partenariat public-privé mais avec quelle répartition ? Les effets d'annonces sont faciles et là encore inexpliqués.
Mais où sont les avancées pour les habitants dans tout cela ?

 

 

L'Agglo a aussi valorisé l'espace public à Valras à hauteur de 700 000 €.
Disparu, le lien http://beziers-mediterranee.fr/lagglo-valorise-lespace-public-valras est remplacé par https://www.herault-tribune.com/articles/46473/agglo-beziers-cabm-l-agglo-valorise-l-espace-public-a-valras/
« Ce genre de projet d'envergure nécessite la participation active de différents partenaires. C'est là que l'Agglo intervient : elle permet aux communes de mettre en valeur l'espace public, garantir la sécurité de tous et favoriser le bien-être des habitants. Ce qu'une commune seule ne peut accomplir, l'Agglo peut le faire » déclare Frédéric Lacas, Président de l'Agglomération Béziers Méditerranée.
C'est bien dit mais le projet présenté n'est-il pas dans ce cas ? Bien sûr que si !

En résumé, tout pour le sud et rien pour le nord comme le soulignent parfois certains maires ou adjoints à demi-mots. L'argent public est trop souvent utilisé  pour des projets d'élus au détriment de la vie pratique de tous les jours des habitants. Il est facile de parler ou d'écrire en s'adressant à l'ensemble d'un public sans prendre en considération les questions et les demandes individuelles mais qui pourraient s'avérer collectives.

Je ne suis pas hostile à ces projets mais je crois qu'ils auraient mérités plus de modestie pour laisser un espace suffisant à d'autres projets comme celui présenté et qui concerne la vie de tous les jours de certains de nos concitoyens. Il s'agit d'améliorer les trajets de tous les jours pour le lotissement et le golf.
En fait, un peu de retenue de la part du Président de l'Agglo permettrait une bien meilleure répartition des fonds publics. Des discours parus dans la revue Aqui ou dans la Presse ne sont pas en adéquation avec la réalité, preuve vient d'être faite ci-dessus.

  

Pour les possibilités il ne reste désormais plus que les  paroles.
---
Les grands chantiers, c'est plus de marketing et d'égo.
---
Le service n'est pas au public. L'Agglo ne fait pas son boulot.
---

Mais l'argent est celui du contribuable !

Mais où est la volonté, où est l'espoir ?


Quelles suites ?

La réfection du chemin de manière permanente (goudron) n'a pas pu être obtenu, il reste bien sûr la réfection obtenue de la Mairie de Montblanc (chemin de terre régulièrement entretenu).
Le recours diplomatique pour une voie plus officielle est malheureusement terminé et à moins d'un changement à la tête de l'Agglo rien ne sera fait. Alors il reste peut-être le moyen de faire pression et de passer par des voies moins régulières. Pour cela je ne peux pas rester seul et plus nous serons nombreux mieux cela vaudra. Je fais donc un appel à tous ceux qui ont envie d'entamer un combat pour obtenir satisfaction, de me joindre pour organiser une réunion et envisager des actions. Pendant cette réunion, nous déciderons comment contacter toutes les personnes concernées par le projet et par la suite des rôles à jouer pour préparer les actions futures. Alors écrivez-moi afin que je puisse déterminer une date et un lieu de réunion.
Mail :

Pour terminer je reprendrai une citation célèbre :
«Les seuls combats perdus d'avance sont ceux qu'on refuse de livrer...»

Merci pour vos messages et merci d'informer tous ceux qui sont concernés.

   

____________________________________
C o m m e n t a i r e s   -   Publication  n°  01AC52  du  31/03/2018


Saisir un nouveau commentaire

Il n'existe aucun commentaire validé.