Espondeilhan maintenant, Béziers en méditerranée et sa région

Les décisions municipales, communautaires, départementales, régionales, à Espondeilhan et dans les environs.
Les activités dans les autres collectivités de l'Hérault, Béziers, Agglo de Béziers Méditerrannée et dans la Région Occitanie.

Page d'accueil

 

 

Le 18/09/2018     Publication n° : 01AC55   
La réponse à la pétition est enfin arrivée, la Communauté d'Agglomération de Béziers répond


 

Saisir un nouveau commentaire       Envoyer cette page à un ami       

L'Agglo de Béziers Méditerranée,  répond à la pétition remise le 4 juillet 2018. Analyse et suites...

__________________________________________________________________

Merci à l'indécapant pour son article du 25/12/2018
http://www.lindecapant.fr/articles/1804/beziers-agglo-500-signatures-pour-la-petition-pour-l-agglo-de-beziers-liaison-reamenagee-entre-la-n-9-et-la-d-28/
L'indécapant
Merci au Petit Journal pour son article du 10/01/2019 - voir dans le n° 485 de ce journal ou ici dans les photos du site (Presse) 
https://www.lepetitjournal.net/34-herault/2019/01/08/les-voeux-du-collectif-de-saint-andrews/
Le Petit Journal

Merci au Midi Libre pour son article du 10/02/2019 - voir dans le n° 26751 de ce journal ou ici dans les photos du site (Presse) 
https://kiosque.midilibre.fr/reader/preview/92c41c8c-15ab-49bd-bef1-60ecbe31c0b9    page 5

Cette publication ne met pas en avant le fait que l’une des missions de nos communautés d’agglomération est de prendre le relais des communes pour résoudre ce genre de problème, d’autant plus que ce sont 3 communes qui sont concernées, certaines petites avec des moyens financiers limités. Cet article ne mentionne pas les 521 personnes qui ont signé la pétition... Cet article ne mentionne pas le site Internet qui parle de tous les détails et des démarches concernant ce chemin : http://beziers-mediterranee.hostei.com/  (ici même)

Le Midi Libre

__________________________________________________________________

Pétition organisée par le Collectif de St Andrews

Rappel du courrier accompagnant la pétition    

Rappel du projet présenté à M. Frédéric Lacas (CABM) en février 2018 

Voici la réponse que nous donne la Communauté d'Agglomération de Béziers Méditerranée (CABM). 

La réponse 

_____________________________________________

En bref : 

Dans ce courrier daté du 14 septembre 2018, Monsieur Frédéric Lacas, Président de la Communauté d'Agglomération de Béziers Méditerranée laisse le soin à d'autres de répondre et personnellement nous ignore. La pétition de 521 signatures lui était pourtant personnellement adressée.

Quant à la réponse elle-même : 

  1. Le service des 'routes' y compris l'élu qui le supervise, n'est pas responsable d'un projet que l'Agglo n'a pas encore accepté, pourquoi est-ce lui qui répond ?
  2. Les services administratifs de l'Agglo, quel qu'en soit le niveau ne sont pas en mesure de prendre en compte une demande que les élus eux-mêmes n'ont pas acceptés car ce projet n'a pas été initié par leur président.
  3. Messieurs de l'Agglo, nous tournons en rond... Nous avons bien demandé un nouveau projet communautaire et la réponse formulée de surcroît par un service 'non responsable' n'est qu'un leurre de plus, nous prendrait-on pour des imbéciles ?

_____________________________________________
Ajouts du 13/10/2018

Pour entrer dans plus de détails :

Il aura fallu 2 mois et demi à l'Agglo de Béziers pour répondre à un courrier accompagné de la pétition. Le président de la Communauté d'Agglomération de Béziers Méditerranée, Frédéric Lacas, n'a pas daigné répondre personnellement à cette pétition de plus de 500 signatures. Il est important de se poser la question de l'utilité d'une communauté d'agglomération mais il est encore plus important que le président de celle-ci donne l'exemple de respect et d'intérêt pour des questions réelles, s'agissant de besoins journaliers de la population. Il aurait dû répondre lui-même. Et quand on dépense des millions d'euros pour des réalisations on peut bien réserver quelques milliers pour des travaux utiles à des citoyens, contribuables, commerçants et sportifs. 150 familles dans un lotissement, ne fût-ce que cela, ce n'est pas anodin ! 

Ici Monsieur le Président Lacas, à qui pourtant le courrier et la pétition étaient personnellement destinés, n'a pas souhaité faire le moindre pas. Faire des discours devant un public qui généralement ne pose pas de question est sans doute plus facile. Un réel problème à résoudre lui a été proposé par plus de 500 personnes, sans succès. C'est plus valorisant quand on réalise selon ses propres idées comme c'est trop souvent le cas.
Une femme ou un homme politique ne devrait-il pas d'abord se soucier des problématiques posées par les habitants ? C'est malheureusement une constante des politiques menées un peu partout et ces pratiques finissent par user, irriter et désintéresser de la politique et des élus. Pourquoi sauraient-ils tout et dans tous les domaines et pourquoi leurs seuls choix seraient-ils les bons ? Des millions d'euros sont dépensés en priorité dans des projets qui satisfont aussi les égos de certains (le tourisme a bon dos et ne fait pas manger les habitants du territoire). Mais que reste-t-il financièrement pour d'autres projets indispensables ? Cette question est ici essentielle.

Voici des exemples de projets de la CABM ayant nécessité des millions d'euros ou qui sont en prévision :
* coûts globaux, des subventions par d'autres collectivités étant possibles (mais que le contribuable finance aussi)

  • 13 M€ pour les écluses de Fonserane (estimé à 10,4 M€ au départ)
  • 3,5 M€ pour les Orpeillères (estimation)
  • 26,5 M€ pour les ports (sachant que le financement est aussi privé, la proportion pour l'Agglo  ? C'est difficile à trouver !
  • 15 M€ pour réhabiliter le quai Port Notre-Dame
  • et il y en a bien d'autres...
  • et peut-être en prévision un projet à 15 M€ pour assurer le transport des touristes depuis les écluses vers le centre ville de Béziers (téléphérique ou autre ?)

Ces développements ne sont pas mis en cause dans leur principe, mais dans leur importance en valeur, quelques milliers d'euros devraient être réservés à des aménagements utiles pour les Biterrois. Que représente par exemple 400 ou 500 000 € (valeur estimative maximales du projet) par rapport aux sommes ci-dessus ? D'autant plus qu'il y a un écart important entre le prévisionnel et le réel.

L'Agglo ne lésine pas devant les moyens financiers pour certaines actions en faveur du tourisme. Trop c'est trop, et d'autant plus que certaines demandes majeures ne sont pas satisfaites. Mais le tourisme et le retour supposé sur investissement, jamais ou très mal démontrés, sont plus importants que ce que vivent les gens du territoire dans leur quotidien. Regardez l'état de nos routes dans les communes. Où sont les plans pluriannuels de rénovation ? Certains vous dirons que c'est une question d'augmentation de taxes... c'est trop, beaucoup trop facile.

 

 

Suite...


 

Voici un exemple, à une échelle plus petite que les grandes réalisations, et qui pourrait correspondre au budget nécessaire à notre projet.
L'Agglo de Béziers, lors de la dernière réunion du 11 octobre 2018 a favorablement délibéré pour plusieurs projets d'envergure et parfois de plus d'un million d'euros alors que celle-ci refuse des projets concernant  la mobilité de centaines de personnes dont des habitants. Ici, un panneau situé le long de l'ancienne route de Bédarieux dont le coût est sans doute de plusieurs centaines d'euros, que pour la publicité sans compter évidemment le coût du parcours, 360 000 €. Il y a sans doute plus d'utilisateurs à vélo que pour un projet concernant des centaines de trajets/jour. Quel équilibre dans les décisions !
Doit-on accepter tout cela ?

Ce projet proposé est juste, il est utile, il verra le jour, avec d'autres femmes et hommes élus, de tous bords ... il semblerait que le Président Lacas n'ait pas pris conscience de son importance et de sa portée. Il est aussi plus facile de se cacher derrière une administration quand un problème arrive sur le coin du bureau. Nos élus, dès lors qu'ils sont en place sont-ils devenus inaccessibles ? Je le pense en effet, ils ont parfois oublié d'où ils viennent et la fonction pour laquelle ils ont été élus : l'amélioration des conditions de vie au pratique.

Le président de l'Agglo de Béziers a, de toute évidence, des sujets de préoccupation plus intéressants.

Les maires des communes concernées, M. Christophe Thomas de Servian, M. Robert Ménard de Béziers, M. Claude Allingri de Montblanc compris, n'ont eu aucune réaction. C'est ici encore, totalement inacceptable dans une république comme la nôtre.

A ceux de l'Agglo Béziers Méditerranée qui ont répondu au courrier joint à la pétition, dont le vice-président, je leur signale qu'il est de bon ton de ne pas traiter le fond du problème ou de feindre de ne pas avoir compris la question principale. Quand on demande un projet de création de route communautaire, on ne demande pas que le responsable des 'routes' entame le travail. Ce vice-président sait depuis longtemps que j'ai bien compris que l'Agglo n'avait pas la compétence, il sait aussi que je demande à l'Agglo de tout faire pour l'obtenir et ensuite de l'assumer. Il est de mauvaise foi de tourner autour du même sujet et d'ignorer le cheminement d'une demande nouvelle. C'est une tentative de 'noyer le poisson'. Le projet n'est pas de la responsabilité d'un vice-président ou d'un service administratif, mais de l'initiation par Monsieur le Président qui doit porter le projet aux autres élus. C'est bien ce qui a été demandé depuis le début. Le projet de 4 pages a même été fait bénévolement. Quand la réponse a une demande avérée (la pétition) met plus de deux mois pour arriver, comme c'est le cas ici, même en période de vacances, cela ne fait pas sérieux et démontre l'intérêt général pour les habitants et les utilisateurs. Nos vices-présidents étant généralement maires d'un village de l'Agglo, ils devraient donc, eux aussi, se sentir concernés et ramener un président, quelque peu éloigné des préoccupations de certains de ses concitoyens, à de meilleurs sentiments.

Toutefois, il est bien de rappeler toutes les démarches effectuées, même s'il en manque et notamment la plus importante, la présentation du projet à Monsieur Frédéric Lacas en personne en février 2018. Oubli involontaire dans la réponse du vice-président ? J'ai bien sûr été reçu aussi par de nombreux 'administratifs' cités parce que les élus eux-mêmes se sont éclipsés, sachant qu'un administratif quel qu'il soit n'est qu'une façade et n'a aucun pouvoir de décision hors de ses fonctions définies et habituelles. 

Il faut reprendre le courrier d'accompagnement de la pétition et le relire, il est clair, net et concis.
Circulez. Il n'y a rien à voir ! Voilà la réponse de la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée et donc indirectement de son président Fréderic Lacas à une cause utile, noble et concernant un très large public. Plus de 500 personnes, sont totalement ignorées ! C'est grave pour l'Agglo de Béziers et pour notre démocratie. 

Mais en lisant la revue 'Aqui' et en parcourant le site Internet de la CABM, l'impression est donnée que l'Agglo s'occupe de ses habitants. Le croyez-vous vraiment ? Il est facile de faire de la 'pub' quand personne n'est en mesure de répondre à certains superlatifs avancés et quand le grand public n'a pas la connaissance des demandes émanant du territoire. 

Oui, Monsieur Lacas, vous avez provoqué indignation, incompréhension et colère.

Mais le combat n'en restera pas là !

Dans les communautés de communes et d'agglomération, les élus sont des représentants issus des conseils municipaux des communes et ne sont donc pas élus au suffrage direct comme pour les élections municipales.
En espérant que les prochaines élections municipales d'abord et communautaires ensuite changeront non seulement le paysage politique avec de nouveaux représentants, mais surtout la mentalité. Je parle évidemment de la Communauté d'Agglomération de Béziers Méditerranée !

_____________________________________________

 

   

____________________________________
C o m m e n t a i r e s   -   Publication  n°  01AC55  du  18/09/2018


Saisir un nouveau commentaire

Il n'existe aucun commentaire validé.