Espondeilhan maintenant, Béziers en méditerranée et sa région

Les décisions municipales, communautaires, départementales, régionales, à Espondeilhan et dans les environs.
Les activités dans les autres collectivités de l'Hérault, Béziers, Agglo de Béziers Méditerrannée et dans la Région Occitanie.

Page d'accueil

 

 

Le 02/07/2020     Publication n° : 01AC66   
Espondeilhan - C'est mal parti pour la nouvelle équipe municipale / 07/07/2020 - Correctif indemnités des élus à Espondeilhan


 

Saisir un nouveau commentaire       Envoyer cette page à un ami       

Cliquez ici pour découvrir : CORRECTIF INDEMNITES du 07/07/2020

Espondeilhan - C'est mal parti pour la nouvelle équipe municipale

 


La mise en place à peine effectuée après les élections, le ton a déjà changé et pas en bien. Je dénonce, et ce n'est pas faute d'avoir prévenu que les urgences ne sont pas traitées, la nouvelle équipe semble débordée, on se demande par quoi, et place les urgences aux mauvais endroits. Mais il n'y a pas que cela.

La voirie

Espondeilhan trous

Le chemin du Pétrole.

Il y en a des plus profonds, mais je ne les ai pas tous photographiés.

Espondeilhan trous

Un passage très délicat pour les deux roues et les véhicules bas.

 

 

Il n'est pas question de refaire l'histoire du chemin du Pétrole, comme certains y ont trouvé des explications, cela ne servirait à rien. Aujourd'hui la réalité est que tout le monde sait que ce chemin, qui comme son nom ne l'indique pas, est une voie communale en très mauvais état depuis assez longtemps, en fait, surtout depuis que les entreprises qui oeuvrent pour la Zac du Levant ont fait des branchements ou des passages d'engins sans réparer correctement cette voie. C'est évidemment un cas général et le nombre de municipalités qui surveillent les fins de chantiers ou de travaux peuvent sans doute se compter sur les doigts d'une main. Quand il y a des travaux qui dégradent, il faut exiger immédiatement réparation, c'est cela la bonne gestion. Là, il n'y a que les riverains qui ont pu se rendre compte de l'origine de la situation devenue urgente. Les anciens élus, c'est plus facile à admettre, mais surtout les nouveaux, ont d'autres problèmes alors que cette 'rue' est la troisième dans l'ordre d'importance de circulation après les rues du prolongement des D15 et D18. Elle sert aussi de déviation en cas de travaux importants et notamment lors de la construction de rond point de la D15 et D33. Même certains membres de l'équipe municipale, parfois riverains, ont reconnu que ma colère était fondée.

Cette situation n'est pas acceptable, d'abord en terme de sécurité avec des nids de poule profonds. Le danger est très important pour les deux roues qui risquent une chute très lourde mais aussi pour les véhicules qui doivent slalomer pour éviter trous et tranchées.  Tout cela est bien sûr de la responsabilité de la commune. S'il s'était agit d'une voie départementale, qui l'aurait accepté ? En fait, l'article L. 2321-2 alinéa 20 du Code général des collectivités territoriales précise que l'entretien des voies communales fait partie des dépenses obligatoires de la commune. Faudrait-il que je saisisse le tribunal administratif si ce sujet revenait trop souvent ? J'espère que non pour le bien de tous. Alors j'espère être entendu une bonne fois.

J'avais déjà évoqué ce sujet pendant la campagne pour les élections municipales. J'ai soulevé cette question par un mail à la mairie dont documents ci-dessous. La réponse de l'adjoint en charge des voiries est non seulement illisible mais incompréhensible. J'ai donc envoyé un second mail pour demander confirmation de ce que j'avais cru comprendre. Ce dernier mail étant resté sans réponse, je suis allé discuter avec l'adjoint en question à l'issue du conseil municipal du 24/06/2020. Ce dernier a commencé par me dire qu'il n'aurait pas plus de deux minutes à m'accorder. M'interrompant toutes les 30 secondes, je lui ai demandé s'il voulait bien que je finisse mes phrases... Bref, cela s'est terminé sur une fin de non recevoir et quelques éclats de voix. L'adjoint était pourtant présent au petit pot de fin  du conseil municipal qui a eu lieu juste après, donc côté temps les deux minutes accordées ne font pas très bon effet, juste après les élections (on s'y crois déjà ?). Nous sommes déjà dans le déni et l'ignorance de l'administré. Aucun élu ne s'est jamais permis de me traiter ainsi, ces manières sont carrément inadmissibles, je ne les accepte pas et j'attends des excuses. Là n'est certes pas le plus l'important, mais c'est très significatif des méthodes d'expression et , je ne l'espère pas, d'une faible réactivité aux besoins futurs, surtout urgents. Pourtant cette fonction l'exige.
"Autrement" disait-on, mais c'était avant le 15 mars, pour l'heure c'est surtout autrement que prévu !

En fait, pour le 30 juin 2020 selon le premier bulletin municipal, le 15 juillet selon le mail de l'adjoint, le département devrait intervenir pour réparer les passages en mauvais état. C'est une très bonne nouvelle malgré tout. Mais dans mon message j'avais simplement demandé un rebouchage provisoire (d'urgence) en attendant cette deuxième date plus probable mais pas encore certaine. Au niveau communication de dates, on peut aussi espérer mieux pour la suite du mandat.

Depuis les élections, il semblerait que la priorité des services techniques aient été orientée entre autres vers le désherbage et le nettoyage de l'avenue de la Mer et l'avenue de la Tuilerie. J'aurais aimé pouvoir consulter le planning et les priorités, mais je ne suis pas aux commandes et d'ailleurs je ne suis pas demandeur. Pendant ce temps, que deviennent les riverains et autres personnes de passage dans le chemin du Pétrole ? Je citerais une maxime de Emmanuel Buriez... chaque chose en son temps... mais il y en a d'autres !

Voir les échanges de mails en annexe (à la fin)

Priorités du planning ?

J'ai aussi demandé un rendez-vous au maire, urgent, pour la circonstance, dont le planning est surchargé. Je pense que quand on gère un agenda, il est utile de conserver certaines plages inoccupées pour répondre à ces situations et sinon pour des réflexions internes et des questionnements à tête reposée. Quand on a presque 6 ans devant soi, il faut savoir étaler travaux, rendez-vous et autres horaires contraignants et donc se définir des priorités et des points de contrôles. Pour un patron, cela s'appelle l'organisation. Mais pourquoi ne pas tenir une permanence hebdomadaire comme à Montblanc de 18 h à ...
J'espère pour ma part avoir à gérer moins d'interventions ici, ce n'est pas de gaieté de coeur. Il ne s'agit en aucun cas, d'autres basses raisons qui pourraient être imaginées. Il y a très longtemps, j'avais un patron, qui, quand les choses déraillaient un peu, faisait en sorte que toute la hiérarchie 'descendait' d'un cran pendant quelque temps, lui y compris évidemment. Je comprends néanmoins des ajustements de début, s'ils se font. A bon entendeur...

Le bulletin municipal (n° 1, de 12 pages en couleur)

Le ton et l'importance a été portée sur les élus (deux pages de photos couleur). Trois autres pages et demi sont consacrées aux discours d'investiture et à l'organigramme municipal. Une autre page est consacrée à Illiwap qui devrait nous assurer une actualité quotidienne (j'y reviens plus loin).  Il est aussi question d'une commission communication dont personne, à priori, ne connait la composition. En tout cas je n'en ai pas entendu parler lors du deuxième conseil municipal désignant les commissions, elle ne figure pas dans le compte rendu de réunion du 04/06/2020. Nous sommes dans le domaine public, une commission, ce n'est pas une personne seule... avec cette dénomination ce n'est pas privé non plus.
Voilà donc presque la moitié du bulletin qui est consacré à la communication de l'équipe, c'est un signe qui ne peut échapper à personne. J'espère au moins que les actions et solutions à venir seront à la même hauteur. J'espère encore que la communication sera consacrée aux choses utiles et non futiles. Il s'agit de communiquer, pas de faire du marketing.

 

 

 

Conseil municipal du 24/06/2020

M. Julié est intervenu pour corriger les chiffres indicatifs globaux fournis dans l'immédiat du conseil du 4 juin, de dépenses supplémentaires (par rapport à l'équipe précédente) pour les indemnités des élus. Je rappelle que nous sommes passés dans une catégorie différente suite au passage au-dessus de 1000 habitants dans la commune et les indemnités sont donc supérieures, tout au moins en ce qui concerne les maximas tolérés. Ce supplément est d'environ  1855 € par mois hors charges pour le maire et 4 adjoints (22260 € annuels plus les charges), ce signalement était purement informatif et n'aurait pas dû être interprété comme une espèce de critique, il l'a pourtant largement signalé. C'est ce que j'ai ressenti en écoutant quelques réactions. Nous avons le droit de savoir, non ? Et qui en aurait parlé sinon ? Au nom de la transparence...

Je reviens sur les chiffres ci-dessus, car ceux que je viens de donner sont théoriques en ce qui concerne l'ancien mandat.

Les moyens de communication

C'est bien sûr une préoccupation importante, surtout quand il s'agit d'événements importants (climatiques ou autres). Il me semble très compliqué, voire impossible d'être à jour sur différents supports. Nous disposons à Espondeilhan d'un site internet, il est vrai pas à la hauteur, d'un panneau lumineux (devant la mairie), d'un bulletin municipal et, depuis peu d'une page Facebook et d'une application Illiwap. Dans ces conditions où faut-il aller chercher l'information fiable ? Je pense qu'un des moyens doit diffuser l'intégralité de l'information et immédiatement, les autres étant consacrés à des spécificités ou à des condensés. Je pense que le site internet doit être ce moyen complet, sachant que de toute façon tout le monde ne dispose pas d'internet ou ne souhaite pas s'en servir, ou simplement ne le peut pas. C'est encore pire pour les autres moyens. Le bulletin, qui permet l'accès facile à tous, n'a rien d'immédiat et ne peut pas informer des urgences. Ma conclusion est donc qu'il va falloir réaménager un site qui a été crée il y a un an à 8500 €, je le précise, par l'ancienne équipe, et il faudra donc repasser à la caisse pour un site évolutif et dynamique.

Où est l'opposition ?

Le bulletin municipal  l'aurait-il oublié ? Une bonne nouvelle pour eux, la loi modifiée est entrée en vigueur depuis ce mandat. J'espère qu'ils s'en serviront pour le bien de tous. En démocratie il est toujours bon d'avoir une opposition, voire un contre pouvoir.
L'article L. 2121-27-1 du code général des collectivités territoriales est ainsi rédigé :
« Art. L. 2121-27-1.-Dans les communes de 1 000 habitants et plus, lorsque des informations générales sur les réalisations et sur la gestion du conseil municipal sont diffusées par la commune, un espace est réservé à l'expression des conseillers élus sur une liste autre que celle ayant obtenu le plus de voix lors du dernier renouvellement du conseil municipal ou ayant déclaré ne pas appartenir à la majorité municipale. « Les modalités d'application du présent article sont définies par le règlement intérieur du conseil municipal. »

En résumé

Pour un début de mandat cela fait déjà quelques dépenses imprévues, mais le budget de fin juillet nous en dira peut-être plus...
Pour tout le reste il va falloir du réalisme, du pragmatisme, du discernement et de la rigueur et surtout une ouverture d'esprit.

Je me refuse de croire, qu'après moins de 40 jours on a déjà oublié d'où on vient et qu'il y aura dorénavant un recadrage général pour plus de maturité et d'actions pour les citoyens que nous sommes. C'est déjà la dernière chance !

Annexe (échanges de mails)

Mes échanges de mails avec l'adjoint en charge des voiries
(classés par date).
Pour être clair, Jean-Marie m, c'est moi et Jean-Marie p c'est l'adjoint.

________________________________________
Le : 18 juin 2020 à 13:31 (GMT +02:00)
De : "Jean-Marie m"
À : "espondeilhan-accueil"
Objet : rue du Pétrole
Bonjour,
La rue du Pétrole commence à ressembler à un champs de mines... Bien sûr c'était déjà le cas avant le 28 mai !
C'est tout de même la 3ème voie la plus importante à Espondeilhan après la D15 et la D18. En cas de blocage ailleurs elle sert aussi de déviation.
Je peux certes  comprendre que la reprise de manière générale de l'existant par la nouvelle municipalité demande du temps. Des travaux sont sans doute programmés.
 Ce que je comprends moins c'est que personne ne se préoccupe de boucher provisoirement les trous voire les tranchées, cela  ne demande pas de ressources énormes en terme de personnel  ni matériel  (pelles, tout venant et huile  de coude). Il serait bien qu'une intervention soit faite avant le week-end sur toute la longueur. Je crois qu'en étant un peu 'pratique' on peut considérer que c'est une urgence ! Je sais aussi que le provisoire ne permet pas la stabilité et donc une surveillance presque journalière est nécessaire.
 Je crois aussi que la commune est responsable en cas d'accident qui serait la conséquence du mauvais état. Les factures de roues, amortisseurs, parechocs ou autres pourraient être à la charge de la commune. J'ai un véhicule qui a 5 mois...
Par ailleurs il me semblait que les poids lourds de plus de 15 tonnes (ou moins) ne devaient pas passer par là. C'est un facteur aggravant.
Si c'est le cas il serait peut-être utile de mettre un panneau avenue de la Mer, de chaque côté, mais avant l'entrée dans la rue, un poids lourd ne peut que difficilement faire demi-tour une fois engagé. J'ai croisé un hollandais l'autre jour... bien chargé qui roulait au ralenti et bien secoué dans les mauvaises parties et étroites. C'est moins urgent...
Dans l'espoir d'une amélioration réfléchie et sans autre arrière pensée,
Cordialement        
 Jean-Marie m

 
________________________________________
De : Jean Marie p
Envoyé : jeudi 18 juin 2020 23:34
À : espondeilhan-accueil ; jmm@hotmail.com
Objet : Re: TR : rue du Pétrole
Monsieur,
Les rebouchantes sont prévu vers le 15 juillet,ils  seront effectués par l’entreprise Colas sous les ordres du conseil départemental,j’ai déjà prévenu oralement Mme T qui ne vous a peut-être pas retranscrit mon message.
Je tiens à vous signaler que Espondeilhan est à la pointe des trous dans les chemins et les routes .
Nous ferons de notre mieux pour remédier à cette particularité,d’ailleurs nous sommes en train de stocker plusieurs tonnes de concassé à notre dépôt, fournis et transportés gratuitement, vous pourrez apprécier ,en tant que contribuable ,cette action.
Cordialement
Jean Marie p

________________________________________
Ma Remarque ici :
Je ne trouve pas la réponse à ma question. Il n'y a pas de clarté dans les informations que l'adjoint semble vouloir me transmettre en compensation d'une non acceptation de l'urgence de sa part. Comme d'habitude on met le doigt ailleurs que la où ça fait mal. Les concassés stockés ne vont pas boucher les trous tout seul. Pour les actions, l'équipe a été élue et il est donc normal d'assumer pleinement. Donc, du 18 juin (au moins) et jusqu'au 15 juillet au plus tôt il n'y aura rien... Inadmissible pour les habitants d'une commune, en sachant encore qu'il y a des obligations légales.

  
________________________________________
De : Jean-Marie m
Envoyé : vendredi 19 juin 2020 00:09
À : Jean Marie p ; espondeilhan-accueil
Objet : RE: TR : rue du Pétrole
Bonjour Monsieur p,
Merci pour votre réponse rapide. Madame T m'a bien signalé que des travaux auront lieu, c'est d'ailleurs pour cela que j'ai mentionné "Des travaux sont sans doute programmés." dans mon mail. J'avais bien compris, mais là il s'agit de planification et non de parer à l'urgence en attendant.
Je considère que nous ne pouvons pas rester en l'état jusqu'au 15 juillet… Essayez de vous rendre compte du nombre de véhicules qui passent tous les jours et du nombre de riverains qui sont concernés, de l'état de nos voitures etc...
Des travaux provisoires s'imposent, cela paraît évident pour tout le monde. Il s'agit de bien comprendre la situation. En clair, il faudrait boucher les trous avec du gravier ou du tout-venant provisoirement et contrôler tous les deux jours.
Je n'ai pas compris dans votre réponse qu'une suite sera donnée à cette urgence. Merci de me le confirmer ou non.
Je suis à votre disposition pour en discuter éventuellement samedi matin à l'heure que vous voudrez.
Cordialement,
Jean-Marie m

________________________________________

Plus de réponse à mon dernier mail... respect ?

   

____________________________________
C o m m e n t a i r e s   -   Publication  n°  01AC66  du  02/07/2020


Saisir un nouveau commentaire

Il n'existe aucun commentaire validé.