Espondeilhan maintenant, Béziers en méditerranée et sa région

Les décisions municipales, communautaires, départementales, régionales, à Espondeilhan et dans les environs.
Les activités dans les autres collectivités de l'Hérault, Béziers, Agglo de Béziers Méditerrannée et dans la Région Occitanie.

Page d'accueil

 

 

Le 04/12/2020     Publication n° : 01AC69   
Espondeilhan - Le marketing trop présent, mais il y a pire...


 

Saisir un nouveau commentaire       Envoyer cette page à un ami       

Espondeilhan - Le marketing trop présent, mais il y a pire...

 

Espondeilhan - Bulletin Municipal n° 3 de Novembre 2020
(Le petit Espondeilhanais)

Il fait 16 pages en couleur et est accompagné de deux tracts complémentaires "Votre commune se mobilise pour votre santé et votre pouvoir d'achat" et "Mon village est beau la nuit" repris partiellement dans le bulletin lui-même. Je ne comprends pas très bien pourquoi le contenu global des papiers joints n'y ont pas été inclus ?
Si Espondeilhan était à la dimension de Béziers, nous aurions au moins 200 pages. Mais a-t-on calculé le coût y compris la main d'oeuvre communale ? J'exclus évidemment le bénévolat quel qu'il soit.
Mais que signifie "Distribution interne" ?

Illiwap
Le sujet revient, c'est carrément du matraquage ! Il n'y aura jamais de consensus global de la population, c'est donc un moyen de communication supplémentaire mais qui ne touche pas tout le monde (pas plus ni moins que les autres).

Budget 2020 / Finances
C'est bien d'expliquer les indemnités des élus, leur progression au fil du temps et ainsi de se justifier. Mais pourquoi ne pas avoir indiqué le caractère non obligatoire de ces forfaits liés au nombre d'habitants ? Les élus auraient pu décider de toucher moins.
Mais le pire vient d'arriver et je pense que ce tour de passe passe est grave. Les chiffres indiqués dans l'incidence sur le budget sont VIRTUELS, cela n'est pas dit. Ici, il n'y a plus d'ambiguïté possible, le lecteur ne peut pas imaginer qu'il puisse y avoir une erreur, il ne peut que croire ce qu'il lit d'autant plus qu'il y a matière à confirmation. Quand je dis erreur, je suis gentil car une erreur, cela pourrait être involontaire. Je pense au contraire que ces informations ne sont pas données par hasard. Comment peut-on indiquer des chiffres qui sont en dehors de la réalité même si une interprétation ou une explication peut et doit être donnée sur les choix qui ont été faits ? Comme je l'ai déjà dit, je ne suis pas hostile à cette revalorisation mais il appartient à chaque citoyen de juger du caractère et de l'orientation prise par la municipalité sur une base de faits et de données en tous points réels. Pour être honnête, pour l'incidence, le différentiel doit être fait sur la colonne 500 à 999 habitants, chiffres réels des indemnités qui étaient encore celles de début 2020. Mais ça, la plupart des espondeilhanais ne le sauront pas, enfin pas tout de suite, mais rien ne presse. Comme je l'ai annoncé dans mon article du 02 juillet 2020, le montant global est de 23926 € pour 2020 et de 41008 € pour les années à venir (je suis légèrement en-dessous de la réalité à cause d'un montant de retraite de 1000€ environ). Ces chiffres sont des écarts réels, ils tiennent compte aussi de 30% de charges supplémentaires liées à la situation d'actif (non retraité) du maire par rapport à son prédécesseur.
Nous pouvons donc percevoir ici la manière de nous présenter des données essentielles mais aussi le choix d'indemnisation qui a été fait. Quelle confiance dès lors accorder ? Le compte administratif de 2020 et les suivants refléteront obligatoirement la réalité. Alors, pour être "comparable" comme il est écrit ? Ce "si" ou "en se basant" de l'explicatif n'a pas existé, la suite est donc dénuée de sens.
Autres remarques :
1) Non, l'État n'a rien accordé ! Il n'a pas souhaité revaloriser les indemnités des élus comme cela est mentionné, il a simplement remonté les plafonds afin de le permettre éventuellement. Il n'y a donc pas d'obligation, c'est au choix de la commune. A titre de rappel, ce n'est pas l'État qui indemnise les élus mais le contribuable d'Espondeilhan. L'État n'intervient financièrement que pour les dotations à la commune et les indemnités des élus n'en sont pas un paramètre.
2) l'article L2124 du CGCT concerne la mobilisation, et n'a rien à voir avec le sujet.
3) l'article L2123 du CGCT, plus précisément les articles 2123-20 à 2123-24-2 n'indiquent pas les souhaits de l'État, ils règlementent et plafonnent les indemnités des élus d'une part pour éviter des abus mais aussi pour donner la possibilité de revaloriser.

Par le passé les indiens communiquaient par signaux de fumée mais ils se comprenaient, là nous sommes en plein enfumage de com et c'est peu dire.

indemnités

 
Voici le bon calcul qui aurait dû être présenté :

Actuel avec 4 adjoints :
maire : 2006.93 x 12 mois = 24083.16
adjoints : 770.10 x 12 mois = 9241.20 x 4 adjoints = 36964.80
Total : 61047.96 avec 30% de charges du maire (+7224.94) = 68272.90

Précédemment avec 3 adjoints :
maire : 1205.71 x 12 mois = 14468.52
adjoints : 320.88 x 12 mois = 3850.56 x 3 adjoints = 11551.68
Total : 26020.20

          Au compte administratif 2019 figure le montant de 26144.97

Différence réelle : 68272.90 - 26020.20 = 42252.70€ par an
C'est ce que nous coûte en plus annuellement (donc l'incidence) et donc budgétairement, la nouvelle municipalité (CQFD).
Traduit autrement, sur le mandat cela fait environ un quart de million d'€ comme le signalent les membres de l'opposition. Nous sommes très loin des 11324.88€ annoncés dans ce bulletin et il est impossible de se tromper à ce point. Alors pourquoi avoir publié ces chiffres ? Pour masquer ce qui est déjà un événement moins 'électoral' ?

Pour un peu ce serait la faute de l'État !
Et si on veut être objectif, et même si on y est favorable, il va falloir en faire des économies pour absorber ce supplément. Je ne pense d'ailleurs pas que ce soit possible à ce niveau.
S'il y a une erreur dans mes calculs, n'hésitez pas à me le faire savoir... je corrigerais.

Nos élus décideurs mesurent-ils les risques pris en divulguant des fausses informations dans la commune ?

CCAS
Mutuelle pour les espondeilhanais
Comme cela a été précisé lors du dernier conseil municipal, il s'agit d'un courtier en assurances qui instruira les dossiers. La phrase "Cette démarche est gratuite et n'engage en rien à la signature du contrat" est très mal formulée et après "Chacun viendra rencontrer le conseiller qui proposera un contrat adapté à ses besoins" elle peut être très mal interprétée et là, c'est grave. Tout contrat signé oblige et engage, contrairement à ce que laisse supposer ce texte. Il aurait fallu dire "et ne vous engage pas à signer un contrat" ou au moins "à la signature d'un contrat", ce qui est complètement différent. Le courtier a été contacté par la commune mais ce n'est pas elle qui vous donne des garanties sur le choix que vous ferez. Qui a vérifié que les tarifs sont plus intéressants en passant par là, pour quelles mutuelles et pour quelles garanties souscrites ? Rien n'est dit à part l'affirmation et pour convaincre il en faut plus.

Extinction de nuit et délibérations du conseil municipal (voir  ci-dessous ou à droite, conseil municipal)

Vote contre le projet de parc éolien
Une municipalité ne saurait remplacer les avis de sa population et dans ce sens ce vote n'a aucune valeur. De quel droit une municipalité, même si presque toutes le font, s'approprie-t-elle ces avis, et sur un sujet qui n'est pas du ressort de la commune. La modestie n'est pas au programme et la pensée d'être au-dessus de tout devient lassante.

Actualités
Le village à 30 km/h
Espondeilhan est une commune où le 30 km par heure a été adopté récemment. En avez-vous entendu parler avant que ce soit devenu un fait ? Pourquoi cet arrêté n'a-t-il pas été discuté puis adopté en conseil municipal ? J'espère sérieusement qu'un élu se fera prochainement flasher même si je sais que ce risque est faible. Comme je le dis depuis longtemps, une personne une fois élue n'a plus les réactions d'avant. Mais qui pense sérieusement que cela va limiter la vitesse de ceux qui roulent trop vite ? Nous sommes en plein délire ! Et avec cela on casse les pieds à pas mal de monde... mais peut-être n'aurons-nous bientôt plus ces dos d'ânes dont l'un ou l'autre est peut-être plus haut que les 11 centimètres réglementaires (marge allouée comprise). Je pense à celui devant la mairie que l'on devrait pouvoir enlever suite à cette limitation, non ?

village 30

30 km/h, difficile de faire moins sous peine d'être à l'arrêt , ou de faire beaucoup plus, compte tenu de l'état de la voirie !
Punition collective.
30 km/h, un copier/coller classique, signe d'impuissance publique.

Vie au village
Transfert de l'agence postale
La Poste sortie du coeur du village, c'est un symbole fort de la vie rurale qui disparaît un peu plus en étant, certes tout près, mais sortie de son contexte pratique, central et indépendant.

Associations
Subventions accordées aux associations
Je ne retrouve aucune logique ou règle de calcul pour l'allocation des subventions. Cela favorise évidemment les dépendances et les liens artificiels. Le foyer rural, avec deux pages et demi consacrées dans ce bulletin ne peut désormais plus cacher son réservoir d'élus et son lien étroit avec la municipalité. Peut-être aurais-je droit moi aussi à un discours dans une prochaine revue, qui sait ?

Où est l'opposition ?
L'opposition a trouvé sa place dans le bulletin municipal. Selon ses propos, les 14 lignes allouées n'ont pas été négociées contrairement à ce que prévoit le modèle démocratique. Drôle de démocratie où on ne se parle pas alors que l'interlocuteur est directement concerné... Le citoyen a besoin d'avoir d'autres points de vue sur certains sujets que ceux de l'équipe 'majorité'. Mais qu'en est-il de la place allouée sur le site internet et Facebook ?
Voici un lien qui fait le tour assez complet de la question : https://www.village-justice.com/articles/droit-expression-des-elus-dans-les-publications-municipales,30235.html

 

Espondeilhan - Conseil municipal du 18 novembre 2020

Lors du conseil, certaines voix sont déjà très difficiles à entendre (au propre et non au figuré) par le conseil lui-même, alors il faut imaginer la situation des auditeurs, encore plus loin, au fond de la salle. Un micro ne serait pas inutile et surtout en cette période de précautions sanitaires avec des masques pour parler.

Extinction de nuit
Il a été question de l'extinction de nuit mais cette décision a été proposée avec un horaire de départ fixé arbitrairement à 23 h 30 que j'estime bien trop tôt, pour une durée de 6 mois bien trop longue et pour l'ensemble du village plutôt que sur un quartier. Ces trois points n'ont pas donné lieu à discussion et éventuel réajustement, là encore, je me demande où est la démocratie ? Si la décision après le test est identique à celle du 80 km/h mis en place par le gouvernement précédent, nous aurions pu nous dispenser du test et passer directement à la réalisation. Je fais ici un pari !
Dans les longues explications fournies sur les économies d'énergie, il a été question des dépenses nécessaires au fonctionnement de ce test et notamment pour palier au cas d'urgence de rallumage en cas de besoin. Ces dépenses sont déjà de 2700 € pour la modification sans en avoir encore le moindre retour sur investissement. Sans la demande d'un élu de l'opposition nous ne l'aurions pas su !
Avec du réalisme, je suis plutôt favorable à cette extinction, pour les raisons évoquées, mais en tenant compte des remarques citées avec par exemple 0 h 30 comme horaire de départ. Sur quels critères interviendra la décision finale après ce test de 6 mois ? Le test serait-il juste pour nous faire croire que la démocratie est forte dans ce petit village et que les gens ont la parole ?
Par ailleurs, que fait cette affiche considérée comme publicitaire sur un panneau du code de la route ? Le code de l'environnement dit 'NON' lui aussi. Avec le bulletin municipal et le tract, un panneau aux entrées de village aurait largement suffi.

éclairage public

"Ah, noir noir, complètement noir..... Oui... on est pas dans la m...."
(Muriel Robin)
Qu'y verrons-nous alors ?
Oui mais, après minuit...
Cette affiche considérée comme publicitaire sur un panneau du code de la route est interdite à cet endroit selon ce même code et celui de l'environnement.

Les calvaires à Espondeilhan
Oui, il y a des calvaires à Espondeilhan ! Regardez bien l'image du panneau 30 km/h. Il a été question de remettre en état des calvaires (monuments). Si on peut estimer que c'est une bonne chose, cela ne peut pas remplacer les surveillances et les réparations quand il existe des nids de poules à l'état assez avancé dans le village voire parfois d'énormes flaques d'eau qui les cachent. Les humains avant les monuments c'est mieux !

Publicité
Bizarrement le bulletin municipal n'en parle pas mais un contrat aurait été signé pour permettre entre autres à la commune d'afficher certaines animations ou événements futurs sur trois sucettes publicitaires double face. Ce serait gratuit. Je n'ai aucun doute sur l'évolution future ou d'autres installations complémentaires. Dans le village ou tout est fait pour valoriser Notre Dame des Pins, il y a un contraste saisissant. C'est l'entrée de la pub dans le village. La pub n'a pas d'odeur mais pollue au moins autant que la lumière nocturne. Il y a un vrai débat, à échelle moindre mais tout aussi important que les éoliennes, cette fois nous sommes directement concernés, la décision est locale. J'espère que d'autres voix écologistes du village vont se charger de donner leur avis pour faire annuler cette bonne mauvaise idée.

sucette publicitaire

L'avenir à Espondeilhan ? Quelle laideur dans un petit village

L'image n'est évidemment pas de moi, ni d'ailleurs d'Espondeilhan, l'inscription non plus.
Image reprise du site : https://subvertisers-international.net/?lang=fr
Ils vous expliquerons mieux que moi !

 

Et l'Agglo ?

Nous ne savons rien de l'agglo et du positionnement très défavorable de notre village. Nous sommes dans l'opposition, contrairement à plusieurs communes voisines (Lieuran-lès-béziers, Servian, Montblanc, Alignan-du-Vent). C'est sans doute un choix idéologique ou un manque de clairvoyance qui a est à l'origine de ce positionnement dans l'opposition et dans le groupe 'Ensemble pour le Biterrois'. Rien n'a été expliqué, sans doute le maire, seul représentant de la commune, estime-t-il que nous ne sommes pas concernés. Pourtant certaines décisions, et pas seulement administratives vont en dépendre.
 

En résumé

Attention, la répétition des informations peut avoir un effet contre productif. Quelqu'un qui travaille, cela se voit, la modestie aussi !

Depuis la fin de la campagne électorale, avant, cela pouvait se comprendre, l'orientation a été faite sur la communication à tout prix, la mise en avant et parfois même l'orgueil de certains. Oui, et tout cela sans commission communale officielle. Je prends pour exemple certaines photos en nombre et en bleu, blanc, rouge... Il n'y a pas de monopole pour ces couleurs nationales.

Je crois tout simplement que nos élus décideurs n'ont pas compris que la population n'est pas axée sur les petites évolutions communales. Les espondeilhanais ne se lèvent pas tous les matins en pensant à tout se qui se passe à la mairie (ou qui germera), ils ont peut-être d'autres préoccupations aussi. Il faut donc relativiser au sein du groupe majorité et se mettre à niveau, si possible éviter le nombrilisme, jouer la transparence partout et surtout rester simple et réaliste. Tout est tellement mieux avec du naturel ! L'ambiance générale y gagnera aussi !

Il va falloir que la communication à Espondeilhan se recadre très très sérieusement et nous présente des dossiers clairs qui ne souffrent pas d'intox.

   

____________________________________
C o m m e n t a i r e s   -   Publication  n°  01AC69  du  04/12/2020


Saisir un nouveau commentaire

Il n'existe aucun commentaire validé.