Espondeilhan maintenant, Béziers en méditerranée et sa région

Les décisions municipales, communautaires, départementales, régionales, à Espondeilhan et dans les environs.
Les activités dans les autres collectivités de l'Hérault, Béziers, Agglo de Béziers Méditerrannée et dans la Région Occitanie.

Accueil

 

 

Le 29/08/2023     Publication n° : 01AC83   

Espondeilhan - Bientôt les gros travaux et questionnement sur l'inobservation des réglementations

 

Saisir un nouveau commentaire       Envoyer cette page à un ami       

Espondeilhan - Bulletin Municipal n° 9 de juin 2023 (Le petit Espondeilhanais)

Il n'est pas déposé et c'est illégal (voir dépôt légal du bulletin municipal plus loin). 
Il fait  16 pages en couleur comme d'habitude, il s'agit donc d'une volonté, quitte à 'remplir' des pages pour rien. Arrivé dans nos boites aux lettres le 2 juillet 2023 selon les quartiers du village, notre attention est immédiatement portée sur l'Avenue de la Tuilerie, de sa nécessité, des promesses faites et aux changement d'habitudes liées au chantier. Un conditionnement en quelque sorte.
Je me suis déjà largement exprimé dans mon exposé sur et pendant la réunion publique du 10 février 2023, mais j'alerte encore sur une situation qui va être très compliquée pendant une durée bien trop longue et que la municipalité se devait de raccourcir au maximum. Un an de travaux c'est déjà de trop. Que faire face à l'irréalisme, l'inconscience voire l'idéologie et le rêve qui empêchent la négociation et qui permettront à des ingénieurs de bureaux d'études de nous convaincre de leur raisons souvent éloignées des nôtres et notamment sur la durée. Oui, il faut absolument refaire cette avenue mais pas n'importe comment. Au nom de la mobilité douce (qui englobe pourtant les véhicules électriques), 30% des possibilités de parking auront bientôt disparues, voyez déjà aujourd'hui le problème que pose le stationnement près du centre ou le long des routes départementales dans le village. 

Des bouchons en vue...

Des bouchons en vue

Espondeilhanaises et espondeilhanais mais aussi celles et ceux qui vont passer par le village, attendez-vous à des files d'attente et donc des pertes de temps, à des rendez-vous manqués, à des impossibilités de stationnement, à des achats non faits faute d'arrêt possible, à des réactions brutales de certains pressés.
Je pense, particulièrement aussi, aux riverains qui vont être obligés de garer leurs véhicules loin du domicile, de porter longuement leurs courses, qui auront parfois du mal pour rentrer chez eux et qui subiront les nuisances sonores, olfactives et atmosphériques (poussières etc...) pendant 1 an et demi au moins.
Je plains encore les commerçants qui vont forcément subir eux aussi cette longue période. Nous ferons le point sur la durée réelle à la fin des travaux. 
Ne vous y trompez pas ! Même avec un chantier parfois en pause, il faudra circuler sur une voie ou subir les goulots d'étranglement. 

Concernant la réalisation, j'imagine déjà les échanges à sens unique de la réunion publique sur le sujet, réunion qui ne changera rien d'important, la messe est déjà dite. Généralement, par manque de moyens ou d'espaces on réduit la voilure du projet et on conserve le plus de sens pratique pour les usagers. Platanes ou piétons ou stationnements ou chicanes, il faut parfois choisir. L'idéologie est anti-voiture, outil indispensable pour la majorité de nos concitoyens, électrique ou non. Imaginez-vous, un peu pressés, à aller faire une course et ne pas trouver de place de stationnement... Qui peut venir à pied, et à quel moment de la journée ? Il faut du temps pour cela et nous en manquons tous, ne pas s'en rendre compte est une sorte d'immaturité. 
Le chemin du Pétrole, seule possibilité de contourner certaines directions se verra envahi d'un trafic très dense qui mettra en péril le faible équilibre roulant de cette voie. Retour aux trous et là aussi aux attentes dans les goulots 'naturels'. A moins qu'il puisse être refait avant ce gros chantier de l'avenue de la Tuilerie, mais rien n'est moins sûr. J'espère n'être qu'un oiseau de mauvaise augure.
Bizarrement, à l'époque la commune n'a pas vu l'état de délabrement de ce chemin comme aujourd'hui elle le constate pour l'avenue de la Tuilerie. Je reste cependant d'accord sur ce constat actuel sur l'une des artères principales du village. Il faut refaire...

Le mot du Maire

Le budget sans augmentation des taux de fiscalité locale, c'est une promesse électorale, inutile donc d'en reparler. Nous saurons peut-être lors de ces réunions en prévision ce qui intéresse les espondeilhanais. Tous les sujets abordés sont ceux de toutes les communes, ils doivent bien sûr être traités. Quant aux règles au niveau du bruit, tout le monde est concerné, que l'on travaille ou non.

Visites

Toutes les visites de personnalités sont du pain béni pour la communication et pour essayer de démontrer l'importance de la commune. Le Sous-Préfet a félicité les élus du travail accompli permettant le redressement. financier, mais en quoi sommes-nous devenus meilleurs ? Pour l'instant, nous n'avons effectué que des dépenses de moyenne et petite importance et donc nous économisons, en prévision de l'avenue de la Tuilerie notamment. Les emprunts, eux, n'ont baissé que par une poursuite à peu près constante des remboursements et par une augmentation de la durée de certains emprunts. Certes, il y a eu une baisse des factures EDF suite aux coupures de l'éclairage public nocturne et une augmentation des recettes d'impôts, j'en parle plus loin.  Mes connaissances s'arrêtent là et j'attends des chiffres plus concrets en arguments. 

Bio déchets, composteurs, incivilités, accès par badge à la déchetterie

Tous ces sujets ont déjà été traités et il vous suffira de faire une recherche depuis la page d'accueil ou ici pour connaître mes points de vue. Je constate simplement que la représentation au Sictom n'est pas assurée par les élus qui y sont désignés, or il s'agit là d'un point essentiel pour les habitants. Accepteriez-vous qu'un député n'aille pas à l'Assemblée Nationale ou qu'un conseiller communautaire ne soit pas présent aux réunions de l'Agglo ? La mise en place d'un badge d'accès à la déchetterie est bien sûr un recul par rapport aux incivilités. Je l'ai déjà préconisé, la gratuité pour tous ne nécessite aucun badge et favorise un maximum de dépôts dans les lieux appropriés plutôt que dans la nature ou au bord de la route. Le jour viendra où l'on finira par comprendre. Créer un badge délivré à partir d'une carte grise est une intrusion dans la vie privée et je pense que c'est intolérable. Parfois, au lieu de copier les autres, il faut inventer un système répondant aux nouvelles problématiques. 

Sur la vidéoprotection

NON, NOUS NE SOMMES PAS EN CONFORMITE AVEC LA REGLEMENTATION.

Voici ce qu'écrit la CNIL à la page 
https://www.cnil.fr/fr/videoprotection-quelles-sont-les-dispositions-applicables#droit-acces
« Informer les personnes susceptibles d’être filmées par un système de vidéoprotection
L’installation d’un système de vidéoprotection doit être portée à la connaissance du public par voie d’affiches ou de panonceaux, comportant un pictogramme représentant une caméra et précisant au moins l’identité et les coordonnées du responsable du traitement et du délégué à la protection des données (DPO), les finalités poursuivies par le traitement, la durée de conservation des images, l’existence de droits, en particulier le droit d’accès, la possibilité d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.

Les autres informations qui doivent être portées à la connaissance du public en application des articles 13 du RGPD et 104 de la loi « Informatique et Libertés » (base légale du traitement, destinataires des données, etc.) peuvent l’être par d’autres moyens, notamment par le biais d’un site internet, afin d’assurer la lisibilité des supports affichés à l’entrée des zones placées sous vidéoprotection. »

Et dans le chapitre 'Quelle information ?' à la page :
https://www.cnil.fr/fr/la-videosurveillance-videoprotection-sur-la-voie-publique

« Les personnes filmées dans un espace public doivent en être informées, au moyen de panneaux affichés en permanence, de façon visible, dans les lieux concernés, et doivent être compréhensibles par tous les publics. Ils doivent a minima comporter, outre un pictogramme représentant une caméra qui indique que le lieu est placé sous vidéoprotection  »

En d'autres termes il faut un panonceau dans la zone de chaque camera avec le pictogramme approprié (voir mon article du 10/02/2023). Par ailleurs l'article de ce numéro 9 parle des enregistrements vidéos et d'une possible intervention de la justice. Ce n'est pas vraiment ce circuit qui intéresse les habitants dans la mesure où on ne leur dit pas qu'ils ont une possibilité d'accès sur demande à leur propres images. 

Soit la municipalité n'a rien compris, soit elle ne dit que ce qui l'arrange et dans les deux cas la relation habitant / pouvoirs publics est polluée. 

Panonceau

Est-il admissible que des pouvoirs publics eux-mêmes, ne respectent pas les lois du pays ? 

Routes propres

C'est évidemment vertueux mais je crois que ce n'est pas en délivrant des diplômes que les déchets aux bords des routes vont disparaître. Il s'agit d'abord d'impliquer les citoyens et les entreprises. Permettre à tous d'évacuer leurs déchets gratuitement est sûrement un meilleur moyen de ne plus avoir d'excuses. Hélas nous faisons juste un peu l'inverse avec au passage un peu de 'com', pour deux élus à la fois. Mais que font-elles très exactement ces forces vives et où sont-elles ? Et si on commençait par régler vraiment le problème des incivilités poubelles à Espondeilhan ?

Le Marronnier (l'arbre)

J'ai donné mon avis dans mon exposé du 22 mars dernier. Il serait dommage de gâcher cette opportunité d'améliorer la vision sur notre village. Essayons de nous démarquer de cette idée un peu vieillotte qui consiste à planter un olivier au centre du village alors que d'autres communes revalorisent tout ce qui peut être générateur d'image. 

Illiwap

Pour juillet, plus de 50 messages ont été émis, certains en double, donc autant de notifications qui pourraient, en plus des autres applications vous rendre 'accroc' de votre téléphone (nomophobe). Quand certains prônent le 'sans écrans' et la vie conviviale en société... Trop, c'est plus qu'assez.

Délibérations du Conseil Municipal

Il s'agit bien entendu d'un résumé, il n'est pas question de reproduire dans ce  bulletin, les comptes-rendus. Cependant ce chapitre ne peut être intéressant que dans la mesure où il est précis. Prenons par exemple la 'vente d'un bien immobilier communal (Corbillard)'. Il ne s'agit pas à proprement parler de la vente mais de l'autorisation de vendre... La différence me semble importante. Ce bien est-il vendu ? L'histoire ne le dit pas.

Panneau d'aménagement du chemin du Pétrole

Il ne me semble pas que le Département ait mentionné l'aménagement de l'avenue de la Tuilerie quand le rond-point de la D15 / D33 (direction Pouzolles /Coulobres) a été crée. Il se passe tout de même des choses bizarres. Y aurait-il un lien avec toutes ces visites de personnalités. Il n'y a pourtant aucun rapport direct entre le chemin du Pétrole, qui selon les derniers propos officiels sera aménagé par le promoteur du 'Clos des Cocales' (comprenez ex ZAC du Levant) et le département. Mais j'avais remarqué que le département était déjà le sauveur à l'époque où le chemin du Pétrole était très fortement dégradé. D'ailleurs les réparations de fortune faites à ce moment-là, n'avaient pas tenu très longtemps, boucher des trous est un métier et même a Espondeilhan il n'y a aucune maîtrise de la part des professionnels de la commune. Il est en effet difficile pour certains, de comprendre qu'un trou bouché s'affaisse s'il n'est pas bouché avec un peu plus de matière que l'horizontale. Cette logique pourtant simple fait aussi défaut dans d'autres communes. A la réflexion de nos élus responsables de la voirie et aux techniciens communaux... 
Pour revenir sur le chemin du Pétrole, la plus-value de l'opération de changement d'aménageur de la Zac devrait servir à cela. 
Mais que signifie «L'emprise du rond point ira jusqu'à l'embranchement de la rue Tiberette, dans une première phase.» ou plus loin dans le sujet suivant «La commune a demandé... et la prise en charge du chemin du Pétrole...»Je ne comprends plus. Alors, qui fait quoi ? Et quand ?
Future Zac, plus-value, prise en charge départementale de la suite, ou c'est juste pour semer le doute et insister 3 fois ?

Point sur la future ZAC 'Clos des Cocales'

Une centaine de logements sur 3 hectares, une centaine de maisons sur 6,8 hectares, quelle est l'unité de base de ces deux notions ? Le SCOT (schéma de cohérence territoriale) préconise de bâtir en hauteur plutôt qu'en surface. Une démographie plus modérée devrait permettre de vivre mieux et de continuer de profiter de pavillon individuels et donc je suis favorable à une densité moins importante de personnes. J'aurais tout de même préféré un autre projet à la place de cette ZAC. 

Les subventions reçues

J'ai repris les chiffres qui nous sont donnés et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'y a aucun suivi dans les publications. La dernière sur le sujet date de juin 2022 et concerne d'autres dossiers. La subvention 'Rénovation énergétique Mairie' de 109 391 € de l'Etat était déjà mentionnée. Certains chiffres 'projets' ne sont pas indiqués. Il est donc impossible d'effectuer un suivi réel avec des chiffres tantôt publiés plusieurs fois, tantôt pas du tout. La 'com' manque cruellement de précision. Elle est surtout axée sur les bonnes nouvelles et est donc incomplète et peu objective. Et pourquoi d'un côté un chapitre sur la vidéo protection et des coûts, donnés ailleurs, dans la partie finances, c'est clairement illisible. La relation projet / coût / subvention est une explication sur l'engagement et l'action de nos élus au niveau des dépenses. J'espère que notre comptabilité communale est mieux gérée. Avec un logiciel moderne, ces chiffres peuvent être extraits à partir d'une simple requête. Est-ce le cas à la mairie ? 
Je fais donc appel a un membre de la commission des finances pour avoir les chiffres erronés ou manquants de mon tableau... Je ne ferais pas de courrier pour cela. Mes mails à M. Le Maire sur d'autres sujets, restent sans réponse et même sans accusé de réception. La démocratie en prend un coup, le respect aussi ! Que faut-il penser d'une non-réponse ? 

Subventions et projets à Espondeilhan

Par manque de régularité dans les publications, ce tableau est sans doute incomplet. Les projets sont indiqués HT. Certains permettent de récupérer une grande partie de TVA. La hauteur du % de subvention est pourtant inférieur aux grandes annonces de début de mandat. On arrive à la réalité du terrain ?
Mais quel est donc ce projet d'Entrées de ville ?

Graphiques ou morceaux choisis dans la saga «nous sommes meilleurs que ceux d'avant».

Il est possible de faire dire aux chiffres ce que l'on veut bien. Ces images sont le produit de la 'com', en voici les raisons. Ces 3 graphiques ne sont bien sûr pas expliqués quant à leurs chiffres de base. 

Subventions reçues

Remarquez le changement significatif en 2020 ! Mais on n'explique pas que la commune ayant été très endettée auparavant n'a plus investi et n'a donc pas été subventionnée. Des choix différents ont été faits à partir de 2021 sur des sujets plus fortement subventionnés et notamment par l'Etat (sur les passoires thermiques des bâtiments publics par exemple). Les règles de subventionnement de l'Agglo se sont aussi assouplies et permettent plus de petits projets qu'avant. Pour 2022, nous avons, si les chiffres de subventions fournis sont les bons, et pour les deux projets les plus coûteux, 280 000 € pour le projet Aménagement Entrées de ville de 1 401 000 € et 145 000 € sont affectés à la rénovation énergétique de la mairie. Quel est donc ce projet Aménagement Entrées de ville ? Ce n'est absolument pas clair ! S'agit-il de l'avenue de la Tuilerie ? Il serait très intéressant de détailler les projets quant à leur objet en termes clairs et compréhensibles, quels chemins, quelles entrées etc... Et donc quelles subventions en face, ainsi chacun pourrait juger de l'opportunité de la dépense.

Evolution de l'endettement

L'effet visuel de ce schéma semble décrire une baisse constante. Ce n'est pourtant pas le cas en 2022 (et en prévision pour 2023). Dans le petit rectangle 'Encours de la dette' de la page 9, on s'aperçoit bien que la dette prévue à fin 2023, comme en 2022 ne baisse plus que de 50 000 € environ alors qu'auparavant elle était de l'ordre de 100 000 € ou plus. C'est donc au détriment du remboursement de la dette qui, semblerait-il n'est plus sur 15, mais sur 18 ans ou plus. Il n'y a pas de communication sur cette durée. Un nouvel emprunt de 100 000 € a aussi été contracté fin 2020. Cette diminution des annuités et ce nouvel emprunt génèrent de la trésorerie et permettent certainement de financer des petits chantiers. En d'autres termes si vous remboursez moins vos emprunts, vous aurez davantage d'argent à dépenser ailleurs mais vous allez rembourser la dette plus longtemps. Cette durée plus longue est-elle un mal pour un bien ou un bien pour un mal ? Il est difficile de juger car l'explication de texte n'existe hélas pas.

Capacité de désendettement

Ce nombre d'années est théorique. Les chiffres qui sont pris en considération ne sont pas exposés. 
Néanmoins j'attribue une très bonne note aux économies réalisées et qui sont pour 2021 de 24% soit 7654 € sur la facture d'électricité et pour 2022 de 54,5% soit 14341 € par rapport à 2020. La grande partie est due à l'extinction de l'éclairage en milieu de nuit. Une diminution de 12160 € a été enregistrée pour 2021 au niveau des frais de personnel mais ce chiffre est remonté de 8407 € en 2022 signifiant sans doute une situation particulière pour ces deux exercices. Le point le plus important me semble être une augmentation des recettes d'impôts, de dotations et de produits exceptionnels de 101 393 € en 2022 (dont 23089 € exceptionnels non expliqués), ce qui est énorme dans notre budget et contribue largement à l'amélioration de ce ratio qui se situerait dans la fourchette de 6,5 à 8,5 pour 2022 sans cela. Cette augmentation est sans doute due principalement aux impôts des nouveaux habitants, mais rien n'est précisé. En compensation, il faudra investir dans certaines infrastructures. 
On peut imaginer pourquoi ce graphe est fourni et pourquoi il n'est pas expliqué. Le pouvoir de la 'com', ou la 'com' au pouvoir ! L'histoire aurait été belle avec des explications, au moins pour le ratio de 2022. La modestie ou l'humilité aurait été utile pour expliquer la raison de cette baisse due à quelque chose qui devait forcément venir avec les nouveaux arrivants de la Zac du Levant. La baisse de la dette, tant qu'il n'y a pas de nouvel emprunt, fait aussi baisser naturellement ce ratio. Si nous avions continué à rembourser comme avant 2020, (annuités de 100 000 € au lieu de 50 000, nous aurions été a environ 790 000 € de dette et donc avec une présentation de ratio à 3,27. Qui dit mieux ? On ne nous dit pas tout, mais de toute façon ces ratios ne sont que théoriques et sont éphémères, même si l'économie réalisée existe aujourd'hui.

 

suite          

 

Conseil municipal de 25/07/2023

Budget
La commune achète et revend les terrains de la ZAC du Levant pour le nouveau projet 'Les Cocales' (avec le nouveau 'promoteur', une filiale du Crédit Agricole) pour plus de 3,967 millions d'euros. Cette opération va générer une plus-value d'environ 276 000 € qui permettra d'engager des frais d'étude et de refaire le chemin du Pétrole, ainsi que de payer les frais de notaire pour l'opération ZAC. Exit la solution du département et de la fameuse pancarte d'entrée de village ? Les contradictions sèment le doute.

Création d'un emploi permanent d'adjoint d'animation
Il ne s'agit pas d'une embauche mais d'une possibilité de le faire. L'effectif actuel ne permettrait plus d'assurer les besoins du centre aéré et de l'augmentation des effectifs de l'école. Il y avait une autre possibilité, c'est d'augmenter les horaires des agents actuels jusqu'à 10 heures par jour. Le vote a été adopté pour l'embauche à 5 voix 'pour', 8 abstentions, 2 contre. 

Redevance d'occupation du domaine public pour les terrasses
Il n'y a pour l'instant qu'une seule terrasse, c'est celle du 'restaurant'. Après un débat quelque peu aléatoire, le coût a été fixé à 3 € par jour d'utilisation au lieu de 10 € précédemment. Comme l'a proposé un élu, un forfait annuel voire mensuel aurait pu être mis en place, car le comptage de jours va être compliqué et tout cela manque de réalisme. Qui va constater l'occupation ou non ? Dans les textes, rien n'oblige à avoir un tarif journalier, par contre le droit de voirie est payable d'avance.

Choix du nouveau locataire du 'restaurant' - 38 avenue de la Gare
Un vote à bulletin secret a eu lieu pour choisir entre deux projets, les restaurations rapides n'ayant pas été retenues comme possibilité. 'The Dinette' a obtenu la faveur de nos élus. L'élu en relation avec cette entreprise n'a pas voté conformément aux textes officiels. Résultat : 12 voix pour, 1 voix pour l'autre projet, 1 vote blanc. Le restaurant prendrait le nom : "Les Capricieuses".
Sans aucun rapport direct avec ce vote et hors conseil municipal, il y a déjà eu, par décision un peu arbitraire de la mairie (qui a pris la décision ?), le même choix pour 4 soirées d'animation. Il s'agit de Guinguette 2023, pour le 1er et 15 juillet et le 11 et 18 août. Y a t il dans ce cas une facturation d'occupation de la terrasse et du prêt de tables et chaises ? La question du choix de l'organisateur de ces soirées mérite réflexion d'autant plus qu'il y a aussi ce lien avec un conseiller municipal dont l'entreprise s'occupe déjà du balayage des rues.

Des liens existants...

Des liens existants...

 

Les faveurs du public ?
Que viennent faire ces publicités parmi des informations officielles ?

La mairie, la municipalité, serait l'organisatrice de ces soirées, mais cela est-il dans ses compétences sachant que nous avons un comité des fêtes qui est là pour jouer ce rôle, direct ou indirect ? Pourtant, et malgré les affirmations, l'organisation réelle est confiée à cet intervenant... Et à priori pour son propre compte. On ne peut pas appeler une aide logistique pour les tables et les chaises 'organisation'. Par ailleurs de grandes annonces ont été publiées sur le site officiel de la mairie : 
** https://espondeilhan.fr/2023/06/27/la-guinguette-de-the-dinette/
sur Facebbok de la commune : 
https://www.facebook.com/photo/?fbid=275123551768798&set=ecnf.100078134651966
et Info-Flash :
** https://www.info-flash.com/info-flash/actualites/france/occitanie/herault/13177-espondeilhan/58197459-information.html
** https://www.info-flash.com/info-flash/actualites/france/occitanie/herault/13177-espondeilhan/58556486-samedi-soir-c-etait-guinguette.htmlsamedi-soir-c-etait-guinguette.html

Il y a aussi Illiwap et peut-être ailleurs :
date de publication - lien

17/07 - https://station.illiwap.com/fr/public/34094/actu/1ere-guinguette-sur-la-place-hier-soir-1
11/07 - https://station.illiwap.com/fr/public/34094/actu/la-guinguette-de-the-dinette-1
02/07 - https://station.illiwap.com/fr/public/34094/actu/1ere-guinguette-sur-la-place-hier-soir
22/06 - https://station.illiwap.com/fr/public/34094/actu/la-guinguette-de-the-dinette
** sans date - https://station.illiwap.com/fr/public/34094/evenements/guinguette-par-the-dinette-1

** Ces liens ont disparu, certains bizarrement, mais Google en a conservé certaines traces.

Ce travail de communication est bien entendu fait aussi pour des commerces ambulants ou fixes, mais d'une telle importance, si ce n'est pas du favoritisme, c'est de l'amour. Compte tenu des liens étroits avec la municipalité, je crois qu'il y a un devoir de réserve. Par ailleurs le travail de communication est fait par la commune, mise à jour des sites internet par exemple, pour des affaires largement privées et cela représente du temps. Quand on annonce les commerçants au marché c'est inclus dans un ensemble de commerces même si cela est répété inutilement toutes les semaines, ici cela devient une fourniture de publicité individualisée. Selon mes informations les manifestations, au moins de certaines associations et de fêtes de voisins, se sont vu refuser la gratuité des prêts de tables et de chaises. Il n'y donc pas de cohérence là non plus. Beaucoup de décisions se prennent hors conseil municipal.  

Tarif de location de la salle des fêtes et organisation des états de lieux

Ce sujet a provoqué des débats bien trop longs, le sujet aurait dû être préparé en commission. Actuellement à 150 €, il passe à 200 €. La location n'est désormais possible que pour des espondeilhanais. La caution en garantie de dommages éventuels est de 500 €, celle pour le nettoyage éventuel est de 100 €.
L'organisation est à rediscuter mais il faudra sans doute, au moins la présence d'une personne domiciliée dans la commune lors de la location. Autant dire que c'est incontrôlable car je ne vois pas un membre de la municipalité faire irruption pendant une fête privée. Le personnel communal assurera le contrôle des lieux du 'retour'. Un agent du village va-t-il pouvoir refuser de rendre un chèque de caution ? J'en doute.

Repas de la cantine et du centre de loisirs

La société actuelle assurera encore le service pendant les vacances. A la rentrée, le 1er septembre 2023,  un autre fournisseur s'en chargera. Le tarif d'achat de chaque repas sera de 3,59 € TTC pour les enfants de maternelle et 3,69 € TTC pour ceux en primaire. Pour les familles, le tarif actuel de chaque tranche sera majoré de 0,45 €.

Divers

Dépôt légal du bulletin municipal

La Bibliothèque Nationale de France (BnF) donne la définition suivante du dépôt légal : « Inscrit dans le Code du patrimoine, le dépôt légal est l’obligation pour tout éditeur, imprimeur, producteur, importateur, de déposer chaque document qu’il édite, imprime, produit ou importe, auprès de l’organisme habilité à recevoir le dépôt en fonction de la nature du document. Cette obligation s’applique à tout document diffusé en nombre à un public s’étendant au-delà du cercle de famille »
Le dépôt légal est régi par le Code du Patrimoine, articles L131-1 à L133-1 et R131-1 à R133-1. Il est obligatoire et permet d’assurer la collecte et la conservation des documents publiés en France. 
Le dépôt est gratuit.

Pour notre région, selon l'article suivant :
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000000198591
Montpellier : Aude, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées-Orientales.

C'est la Médiathèque Centrale Emile Zola – Service du Dépôt légal : 240 rue de l'Acropole, 34000 Montpellier qui les reçoit.
https://mediatheques.montpellier3m.fr/depot-legal-procedure.aspx

Dépot légal non fait à Espondeilhan
Selon mes informations, ce dépôt légal n'est pas fait à Espondeilhan, malgré les obligations en vigueur.
Que signifie 'distribution interne' ?

Sur le chemin des écoliers

Des odeurs de crottes ! Heureusement nous sommes en période de vacances et ce chemin est moins emprunté.

le chemin des écoliers

Mais il n'y a pas que l'odeur !
Ne vous prenez pas les pieds dans la toile.

L'organisation municipale

Un gros trou n'a pas été vu par les services techniques, rue Tiberette dans le virage du chemin du Pétrole, un autre a pourtant été réparé juste à côté. Les signalements de choses anormales ne remontent pas parce que de telles consignes n'ont pas été données aux employés municipaux. Manque d'organisation ? Manque d'autorité ? Si tout le monde s'en fout...

Communication ?

Les jours de fermeture de la poste espondeilhanaise ont-ils été signalés à La Poste ? Toujours est-il que le 21 juillet 2023 Colissimo proposait comme point de livraison la Poste du village entre le 23 juillet et le 1er août, elle était pourtant fermée du 14 au 31 juillet 2023. 

La Poste est fermée

Les dates de fermeture décidées par la mairie ont-elles été transmises à
La Poste ?

Crise de l'eau

Le Midi Libre du 23 août 2023 publie un article dont les premières lignes sont : «C'est une première dont le Bassin de Thau se serait bien passé. Par arrêté préfectoral, le seuil de restrictions "crise" est mis en place en raison de la sécheresse.»
https://www.midilibre.fr/2023/08/23/secheresse-cest-historique-le-bassin-de-thau-passe-en-seuil-maximal-des-restrictions-dusage-de-leau-11408939.php
Il semblerait que la décision ait été prise par le syndicat des eaux et sans doute en accord avec la préfecture. Ceci signifie, entre autres restrictions, non seulement l'interdiction de ne plus remplir des piscines, mais aussi l'interdiction de les mettre à niveau. Tout le monde ou presque sait que si cette dernière n'est plus faite, il n'y a plus de filtration dans la plupart des cas et que l'eau va se dégrader très rapidement et prendre des aspects verdâtres ou autre. Bref, il faudra à l'issue de la crise, vider, nettoyer et remettre de l'eau du robinet soit environ 40 à 45 m3 pour un bassin de 8 mètres sur 4. Pour une deuxième crise de l'eau ? 
C'est évidemment un énorme problème mais qui devrait pouvoir s'expliquer par l'étendue de la crise. Si je prends par exemple le cas de Marseillan qui compte officiellement 7692 habitants, cette station accueille environ 60 000 personnes en été soit presque 8 fois plus. Cela ne représente bien sûr pas une moyenne générale, mais toutes les stations balnéaires voient leur population augmenter, en juillet / août particulièrement. Aux environs du 20 ou 23 août, c'est à dire quasiment en fin de période de vacances d'été, on déclare une situation de crise que l'on n'a pas su prévoir fin juin pour ne pas limiter le tourisme. Sans doute a-t-on estimé que les vacanciers ne consomment pas d'eau. Cherchez l'erreur ! Tout est toujours fonction du monde économique et nos représentants de l'Etat prennent aussi leur décisions en ménageant certains secteurs. Ne cherchez là aucune logique. 
Mais l'histoire ne s'arrête pas là, quand vous lisez le tableau des restrictions pour les piscines ouvertes au public (y compris campings, hôtels, ...), l'interdiction existe mais, est possible d'effectuer le renouvellement, remplissage et vidange limités à nécessité absolue et soumis à autorisation auprès de l'ARS. Pourvu qu'ils décident vite et bien ! 
Faut-il à terme vider les piscines, interdire les nouvelles et tuer économiquement toute une activité (fabricants, installateurs, vendeurs de produits et accessoires, piscinistes et j'en oublie) ? Quand la pérennité n'existe plus il faut prendre des décisions de créer ou de ne plus créer. Voilà en tout cas un bel exemple de gestion de crise réfléchie et réussie. Bravo ! Qu'en pensent nos écolos inconditionnels, locaux ou nationaux ? Tout se dégrade et pas seulement le climat. Parfois une petite taxe supplémentaire arrange tout comme l'augmentation qui arrive pour le malus écologique des voitures neuves à moteur thermique. Il est permis de ne pas croire à certains choix. 

 

Résumé

Comme nous venons de le voir nous sommes à Espondeilhan dans l'illégalité sur certains points et très limites sur d'autres. Je ne vois pas le secteur public institutionnel hors des chemins tracés. Notre République, par nos représentants nationaux crée des lois que tout le monde doit respecter y compris nos élus locaux ou régionaux. Je pense qu'il faudra apporter des corrections très rapidement. Si je parle du choix de l'animation des 4 soirées Guinguette 2023 prévues, je n'ai évidemment aucune critique à formuler envers la société organisatrice, bien au contraire car j'ai pu apprécier la qualité des produits proposés. Mes remarques concernent uniquement l'attribution faite par la collectivité, compte tenu du lien existant et de la publicité engagée par la commune avec nos moyens. Ne serait-ce que par le principe d'égalité de traitement, cela pose question.
Nous arriverons peut-être un jour à faire comprendre à nos élus que la transparence n'est pas de présenter des beaux dessins mais de permettre à chacun d'analyser une situation comme il l'entend et avec des données fournies bien réelles. En général, un dessin vaut mieux qu'un long discours mais un dessin sans les chiffres fausse la perception et trompe son monde. La communication, oui, mais avec une information objective, complète et sans fioritures ! 
Mais n'oublions pas l'importance du chantier de l'avenue de la Tuilerie, n'hésitez pas à en parler à nos élus et autour de vous, peut-être que si plusieurs font la réflexion sur la durée et les possibilités de parking, peut-être la municipalité y sera-t-elle attentive. Vous aurez vous aussi, au moins prévenu.

   

____________________________________
C o m m e n t a i r e s   -   Publication  n°  01AC83  du  29/08/2023


Saisir un nouveau commentaire

Il n'existe aucun commentaire validé.